Parcourez les répertoires

Sélectionnez votre type d’orgue et recherchez un titre, une référence, un auteur, un compositeur, un film, un type de musique, une année, un interprète…

2991 cartons

88 nouvautés

Mise à jour :
19 juillet 2018

La vitesse moyenne de défilement du carton perforé est précisément de 6 cm par seconde !
(soit 3,60 m / minute...)

 

Vous conserverez vos cartons perforés d'autant plus longtemps qu'ils seront stockés pliés au sec et que l'orgue sur lequel ils sont lus sera correctement réglé.

Veillez à ne pas presser inconsidérément le rouleau entraîneur et le peigne de votre instrument afin qu'ils n'endommagent pas le carton.

 

La qualité musicale dépendra des différents réglages mécaniques et pneumatiques conseillés par le fabricant de l'instrument ainsi qu'à un accord fréquent de votre orgue :

à flûtes

au moins une fois par mois si l'instrument ne bouge pas, et de préférence après chaque déplacement de celui-ci.

à anches

une vérification décennale de l'accord n'est pas négligeable (et oui, les anches se désaccordent aussi, dans une moindre mesure que les flûtes).

à flûtes et à anches

les flûtes doivent être accordées "sur" les anches sans battements.

Répétitions d'une note :

Important ! : Pour qu’une même note “répète”, l'orgue à lecture pneumatique doit être réglé de manière à lire des "ponts" (la distance qui sépare 2 trous correspondant à une même note) de 4 mm (voir la gamme de répétitions pour tester l'instrument).

Commandez votre gamme d'accordage

Elle est gratuite

(hors frais de port).

Choisir mon type d'orgue

Comment savoir si mon "27 touches" est à lecture pneumatique ou mécanique ?

 

Attention ! : "orgue mécanique" ne veut pas forcément dire orgue à lecture mécanique !

 

Si les gammes des "27 touches mécanique" et "pneumatique" sont identiques, les formats des cartons sont, eux, différents :

 
Dimensions du carton "27 touches mécanique" :

largeur : 15,5 cm
longueur pli : 12 cm

 
Dimensions du carton "27 touches pneumatique" :

largeur : 13 cm
longueur pli : 16 cm

 

N'hésitez pas à me contacter pour tout complément d'information.

Le carton perforé, support d'une séquence musicale, est apparu au milieu du XIXème siècle. Il s'inspire de l'invention de Joseph Marie Jacquard, présentée à l'Exposition Universelle de Paris en 1801, qui consistait à enregistrer sur carte perforée le dessin du tissu à reproduire. La carte était ensuite lue par un ingénieux métier à tisser reproducteur.

 

Ce système d'enregistrement mécanique d'une interprétation musicale permet notamment de réaliser des séquences d'une durée impossible à envisager avec de simples cylindres, les plus perfectionnés ne pouvant guère restituer que quelques minutes de musique, la durée d'un morceau étant conditionnée par la durée d'une révolution du cylindre (certains cylindres pouvaient réaliser plusieurs révolutions pour jouer un seul air, donnant ainsi un peu plus de liberté quant à la durée de celui-ci mais compliquant considérablement le travail de l'artisan tonotechnicien).

 

Le carton perforé a ainsi donné naissance au rouleau de papier perforé pour les pianos pneumatiques et, parallèlement, à la mécanographie (Erman Hollerith avec sa tabulatrice à cartes perforées inspirée par Jacquard pour réaliser le recensement américain en 1890...) pour arriver dans les années 1950, au support de données informatiques, stockées elles aussi sur cartes perforées, des puissants (pour l'époque !) calculateurs IBM.